Orientations interdiocésaines 2019 / 2024 - CIDEC 19 juin 2019

 Il est utile d’avoir des orientations. Dans le monde de l’éducation qui est le nôtre, il y a tant de choses à faire que l’on ne sait plus toujours où donner de la tête. On risque alors de se perdre dans une multitude d’actions sans réelle cohérence entre elles. Ces orientations que nous vous proposons avec le CIDEC (Comité Interdiocésain de l’Enseignement Catholique) sont le fruit d’une réflexion de nombreux groupes au cours du premier semestre 2019.

Il s’agit donc de donner «un orient» à nos communautés éducatives en choisissant une ou deux orientations seulement pour chacun des axes indiqués. Choisir, c’est se donner une priorité et pouvoir vérifier ce qui a été accompli. Une fois réalisées, on pourra alors en reprendre quelques autres.

Comme Abraham, il faut se mettre en route sans forcément savoir où l’on va arriver. Aux côtés des disciples de l’Évangile, il nous faut reconnaître en Jésus-Christ un maître en matière de pratiques éducatives. Avec Jésus sur la route d’Emmaüs qui fait relire à Cléophas et son compagnon ce qu’ils viennent de vivre, il nous faudra aussi le faire régulièrement.

Bon discernement, bon courage et bonne route dans la mise en pratique de vos décisions.

+ François Touvet                             + Éric de Moulins-Beaufort                               + Bruno Feillet

  • Se donner «du temps et des temps» pour agir et relire les actions engagées,
  • Faire «de la relation et du dialogue», les leviers pour une éducation intégrale de la personne.
  • Adopter le «compagnonnage» comme manière de vie fraternelle.

«Ensemble Construisons une école catholique»

Voici les trois grands axes des orientations interdiocésaines retenues pour la période 2019-2024. Chacun de ces axes se déclinent en sept thématiques, et des propositions d’actions que nous souhaitons voir s’enrichir.

Reliées à la dynamique du “Ré enchantement de l’école” et d’une “Responsabilité en partage”, ancrées dans les charismes des fondateurs des écoles diocésaines et congréganistes de l’inter diocèse, et référées au Statut de l’Enseignement catholique promulgué en 2013 :

  • Ces orientations sont à vivre dans une confiance partagée.
  • Ces orientations sont une dynamique de vie plus que d’objectifs à atteindre,
  • Ces orientations sont des projets sans cesse renouvelés en adéquation avec notre territoire.

Chaque établissement, chaque instance, chaque association puisera à cette source et initiera des actions singulières en lien avec le projet d’établissement, avec la vie institutionnelle, avec la vie associative.

Chaque établissement, chaque instance, chaque association, déterminera chaque année dans un ou deux thèmes, des actions à vivre et réaliser, pour ensuite les relire et les évaluer.

Bonne route à chacun, animé par l’Espérance et habité par la Confiance, parce qu’Éduquer est Passion d’Espérance et qu’Éduquer par l’Espérance c’est Éduquer à l’Espérance.

Loïc Tanvez, directeur interdiocésain

Partager, témoigner, discerner
pour inscrire les actions décidées dans la durée
à la manière de Dieu qui a fait alliance avec Abraham et son peuple

1 – Rêver l’Enseignement Catholique dans les dix ans à venir : dans l’établissement, dans l’interdiocèse

  • Mettre en route une prospective interne à l’établissement d’un point de vue pédagogique et éducatif, immobilier, richesses humaines
  • Reprendre une démarche prospective interdiocésaine en se référant à l’étude de 2013
  • …………

2 – Évaluer, Relire, Se Ressourcer :

  • Instituer chaque année un temps pour relire collectivement ce qui a été entrepris dans les projets divers et l’état des liens humains dans nos communautés.
  • Rendre compte des décisions prises dans les instances institutionnelles (CIDEC …).

3 – Mettre en œuvre une politique de formation pour s’ajuster aux réalités d’aujourd’hui, référence à une vision de l’homme donnée par l’Évangile

  • Veiller à la réalisation de plans de formation des enseignants et personnels, des bénévoles, que ce soit en établissement, en interétablissement, en interdiocèse.
  • Favoriser les groupes d’analyse de pratiques.

4 – Se donner mais aussi éduquer à des temps d’intériorité personnels et collectifs

  • Oser des temps de réflexion, de prières et célébration dans les temps liturgiques, dans les temps de conseils et de réunions pour dire, découvrir le sens des engagements
  • Prévoir, avoir et animer des lieux ouverts et adaptés pour ces temps.

5 – Développer des projets communs partagés pour faire communion dans une responsabilité en partage

  • Organiser l’animation institutionnelle interdiocésaine entre réunion de secteur, réunion interdiocésaine et session de ressourcement.
  • Organiser journées ou évènements interétablissements ou interdiocésains (sportifs, culturels, pastoraux, éducatifs, pédagogiques).

6 – Etre en veille de son temps et répondre au projet de l’EC :

  • Repérer les défis actuels pour les inscrire dans le cadre du projet de l’Enseignement catholique et celui de chaque projet d’établissement 
  • Éduquer à la relation dans le monde du numérique
  • Questionner la transmission des savoirs dans un environnement numérique, entre individualisme et travail collaboratif
  • Développer la concentration et l’intériorité dans une civilisation du “zapping”

7 – S’engager pour la Maison commune avec le souci du bien commun :

  • Promouvoir un label École verte,
  • Favoriser les projets qui prennent soin localement de la planète,
  • Rechercher les consommations et constructions écoresponsables,
  • Rechercher les services nécessaires aux établissements plus fragiles par l’entraide et la mutualisation de moyens
  • Coordonner la politique immobilière, la caisse de solidarité immobilière et l’action de la Fondation Saint Matthieu

Genèse 12, 1 :  Le Seigneur dit à Abraham «Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père, et va vers le pays que je te montrerai».

Prendre soin, faire confiance, Écouter et reconnaitre la parole de l’autre, s’ouvrir pour
faire grandir une personne unifiée, à la manière de Jésus avec la Samaritaine, Zachée,
Nathanaël, Marthe et Marie, Nicodème …

8 – Etre veilleur de l’évolution des apprentissages dans la relation pédagogique :

  • Accroitre la Culture commune 1er et 2nd degré
  • Oser l’école du socle et l’école des cycles,
  • Assurer une veille pédagogique
  • Créer un laboratoire des initiatives pédagogiques
  • Savoir faire connaître et Initier des pratiques pédagogiques

9 – Risquer la culture de “l’assemblée” qui favorise les rencontres par l’écoute et la parole des jeunes et des adultes :

  • Faire vivre les Conseils d’enfants, de collégiens, de lycéens, le conseil d’établissement, le Conseil pastoral, le conseil pédagogique
  • Former à l’animation de ces assemblées
  • Création de point écoute avec des personnes formées,
  • Apprendre à s’exprimer, raisonner, débattre et discerner : débat, café philo, théâtre d’improvisations, world café, …

10 – Éduquer à la relation pour se construire et permettre à l’autre de se construire

  • Créer une commission Bientraitance éducative.
  • Ré-écrire le projet à la commission école inclusive.
  • Poursuivre et amplifier le label ouverture internationale.
  • Assurer une veille technique et éducative sur le numérique
  • Former les équipes éducatives et pédagogiques à l’éducation à la relation
  • Développer l’action de l’Ugsel Marne pour aller vers l’Ugsel «Marne Ardennes».

11 – Ouvrir l’école pour être en relation avec son environnement

  • Nouer des relations contractuelles avec les Collectivités territoriales et les administrations
  • Nourrir une relation ecclésiale locale et diocésaine ou interdiocésaine
  • Promouvoir les partenariats associatifs

12 – Accueillir et donner une place aux membres de la communauté éducative, en particulier des parents

  • Valoriser la charte de la relation éducative
  • Avoir des lieux et temps de rencontre : café des parents, rencontre speed dating à la rentrée …
  • Se soucier de la place et de la formation des parents délégués en lien avec l’A.P.E.L.
  • Se donner des espaces de rencontre entre la Didec et les présidents des A.P.EL. départementales ou diocésaines
  • Rechercher et susciter l’engagement de bénévoles : ogec, associations, amicales d’anciens élèves

13 – S’adresser aux acteurs en tant que personne :

  • Responsabiliser les personnes à travers la pédagogie du projet
  • Questionner les nouveaux acteurs : rapport d’étonnement ou de questionnement
  • Faivre vivre les instances représentatives des personnels en lien avec la doctrine sociale de l’Église : se former ensemble dans les nouvelles règlementations

14 – Relever le défi et permettre l’accueil de la différence :

  • S’assurer et construire la mixité sociale, scolaire, culturelle …
  • Définir et avoir une politique d’aide financière clairement identifiée pour les personnes en situation de fragilité.
  • Avoir un service pour orienter les familles vers les services extérieurs

«Va et toi aussi fais de même»  Luc 10, 25 37

Écouter, observer, transmettre à la manière du Christ avec les Pèlerins d’Emmaüs

15 – Cheminer ensemble dans les initiatives :

  • Organiser les rencontres de secteurs de manière régulière dans une responsabilité en partage (Didec, Chef d’établissement)
  • Créer deux fois par an des Séminaires de travail autour des pôles éducatifs, richesses humaines, gestion et immobilier pour donner cohérence et complémentarité aux actions de nos instances et associations.
  • Favoriser le fonctionnement interdiocésain des instances institutionnelles (CEAS, CDIS, commission des forfaits …) en vivant la subsidiarité
  • Fédérer les associations immobilières par le biais de l’union St Pierre.

16 – Rendre visite et s’approcher :

  • S’assurer de la présence de la tutelle dans les instances des établissements
  • Organiser les visites de tutelles de manière régulière et prévoir un temps de relecture intermédiaire
  • Former à l’exercice de la tutelle
  • Visitation des établissements par la Direction interdiocésaine chaque semestre

17 – Annoncer et expliciter :

  • Rappeler le sens des actions de solidarité
  • Proposer des parcours de formation et d’initiation à la vie spirituelle
  • Créer une commission des jeunes professionnels chrétiens
  • Assurer une première annonce de l’Évangile aux membres des communautés éducatives
  • Se donner de réels moyens humains et financiers pour animer la communauté chrétienne
  • Initier une action de solidarité interdiocésaine vers un diocèse qui souhaite développer l’Enseignement catholique dans son territoire

18 – Reconnaître et s’émerveiller devant les talents, les valoriser :

  • Célébrer les talents des élèves et adultes des communautés éducatives
  • Reconnaître l’engagement des acteurs des communautés éducatives (notamment lors de leur départ, …)
  • Valoriser les talents et l’engagement dans les bulletins scolaires et livret d’évaluation
  • Avoir une politique sociale cohérente dans le recrutement et la classification des personnels.

19 – Encourager le passage de la désespérance à l’Espérance :

  • Pouvoir se relever et savoir redonner une autre chance :
  • Lire, relire, adapter les règles de vie au sein d’un établissement avec l’ensemble des membres de la communauté éducative
  • Pratiquer une évaluation et une orientation positives,
  • Proposer des parcours scolaires et professionnels au sein de nos établissements

20 – Risquer une hospitalité portée par tous :

  • Savoir Accueillir des nouveaux membres élèves, enseignants, personnels, parents, bénévoles
  • Organiser un Tutorat par les pairs
  • Rechercher l’engagement et le renouvellement des membres de la communauté éducative
  • Créer un dossier de présentation de l’établissement, de l’Enseignement catholique de l’interdiocèse
  • Réaliser un Livret d’accueil de la Maison de l’enseignement catholique

21 – Oser Témoigner et partager les initiatives :

  • Repérer et définir les moyens de communication : Lettre d’information hebdomadaire ou bi hebdomadaire, Lettre Enseignement catholique, Site, réseaux sociaux, journal Famileo, lettre infos chef d’établissement, site, réseaux sociaux
  • Création d’un Environnement numérique de travail
  • Poursuivre le partenariat avec RCF

Or pendant qu’ils s’entretenaient et s’interrogeaient, Jésus s’approcha et il marchait avec eux mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître. Jésus leur dit «De quoi discutiez-vous en marchant» Luc 24, 15-17.

©2020 - Établissements catholiques d'enseignement de Champagne-Ardennes

Nous contacter

Laissez-nous un message !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?